Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Norm Ledgin évoque dans son livre "Ces autistes qui changent le monde" le thème des fixations, obsessions, intérêts spécifiques des aspies :

« Quand vous voyez quelqu’un plongé dans un livre ou si absorbé par un projet que vous ne pouvez pas attirer son attention, vous êtes en présence d’une personne temporairement obsédée. Dans le cas du syndrome d’Asperger, ces fixations doivent être comprises dans la même optique, mais elles sont plus intenses, plus profondes et plus durables. De plus, ces fixations font jouer un rôle actif à la personne qui est en fixation, et qui se concentre sur l’objet de sa fixation. Habituellement il ou elle aura une participation concrète à cette fixation qui va jouer un rôle important très tôt dans sa vie ; cela peut prendre, par exemple, la forme d’une pulsion à constituer un album ou à collectionner tout ce qui se rapporte à cette fixation, ou encore à lire à la file tous les livres d’une bibliothèque sur le sujet, afin qu’aucun détail ne lui échappe. Autrement dit, l’objet de cette fixation peut mobiliser une bonne partie des activités quotidiennes de la personne Asperger ou bien l’hypnotiser complètement pendant un temps ou bien dominer ses activités sans égard à ce qui se passe durant une rencontre avec quelqu’un. La fixation peut capter l’attention de la personne Asperger à un niveau tel que rien d’autre autour d’elle ne comptera plus à ce moment-là. » (p.43-44)

« J’ai tendance à traiter les fixations avec bienveillance dans mon livre. (…) Le fait que l’obsession est une empreinte-clé de l’état d’Asperger est à la fois un bon et un mauvais phénomène. (…) Voir son enfant obnubilé par une chose qui n’a aucun intérêt, peut vraiment être une expérience accablante si l’on se place dans la perspective de son avenir. Le bon côté de l’affaire, en revanche, est le suivant : au cas où cette jeune personne envoûtée pourra saisir le sujet qui l’obsède, et éventuellement en sortir quelque chose, elle sera à même peut-être d’innover dans ce domaine et de présenter une synthèse des connaissances qu’elle en aura tirées. Dans ce cas, tout le monde y gagnera peut-être ! » (p.45-46)

« Temple Grandin, dans Penser en Images met en garde contre toute tentative de « refouler la fixation ». Elle voit une grande utilité dans ces fixations et elle encourage les professeurs à les canaliser pour enrichir les autres aspects de l’éducation. Elle prend l’exemple d’un élève passionné de bateaux. Si on nourrit cette passion avec des livres sur les bateaux, et que l’on adapte les problèmes de math pour incorporer les bateaux, en faisant calculer, par exemple, la vitesse de ces bateaux, sa fixation peut se retourner en « motivation majeure ». Elle remarque aussi que ces fixations sont un potentiel de carrières. » (p.51-52)

« Attwood consacre un chapitre entier aux « Intérêts et routines ». Il discute la valeur de tels intérêts pour des carrières futures, et il reconnaît lui aussi une valeur thérapeutique dans ces intérêts – « une source de détente et de plaisir » - pour des jeunes qui sont mal à l’aise dans leurs relations sociales, au quotidien. » (p.53)

LEDGIN, Norm, Ces autistes qui changent le monde, Editions Salvator, Paris, 2008, 235p.

Gaston, fatigué pour le boulot, mais passionné quand il explore ses centres d'intérêts !

Gaston, fatigué pour le boulot, mais passionné quand il explore ses centres d'intérêts !

Tag(s) : #Lectures, #Syndrome d'Asperger

Partager cet article

Repost 0