Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un autre monde : Tony, photographe, parle de sa rencontre avec les enfants autistes

"Il me semble que la confrontation avec l’autre, différent (autiste, étranger, handicapé, jeune, vieux, de l’autre bord politique ou religieux, etc), permet de mieux se connaître et mieux se comprendre soi-même, et à nous ...faire grandir, à élargir notre "moi". La confrontation à un changement et à une différence, comme partir au hasard se promener dans une ville inconnue, nous "réveille", nous force à bousculer notre façon de voir le monde, à nous remettre en cause : en terre inconnue, nos sens sont aiguisés et font des efforts pour comprendre ce monde nouveau. La nouveauté, l'inconnu, la différence, nous font remettre en cause notre compréhension du monde : ça nous bouscule, ça bouscule nos certitudes. Pour l’autisme, l’effort d’essayer d’imaginer comment ils voient le monde permet de prendre conscience de choses qui nous semblent “évidentes”. Ce qui nous est évident nous est aussi souvent incompris ou imparfaitement compris. On apprend de l'autre. En s'intéressant à l'autre, en voulant le comprendre, on comprend mieux sa propre humanité, sa propre Condition Humaine ; on se rend compte aussi que la différence entre soi et l'autre est infiniment plus petite que ce qui nous est commun : nous aurions pu être l'autre. Et, quand il s'agit d'enfants, découvrant le monde et s'y intégrant avec les outils dont ils disposent, c'est émouvant. J'aime attraper les expressions sur les visages, fenêtre sur notre âme/esprit. Et ces enfants ont de beaux sourires. Ce sont des enfants, avant tout."

Propos recueillis par Magali Pignard.

Tag(s) : #Témoignages

Partager cet article

Repost 0